Spadassins De l'Ombre

Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Message par Elvandar le Sam 17 Aoû - 2:15

PREFACE

Mon nom est Elvandar, habitant du compté d'Armagnac et membre des Spadassins de l'Ombre.
Je suis également un druide, un fils de notre Mère a tous.

De tout temps, notre tradition a été orale, transmisse de maître a élève uniquement. Aujourd'hui, je me rends compte que c'est ce mode de transmission du savoir qui a entraîné notre chute.

Les druides ne sont plus très nombreux, morts ou convertis pour la plupart, voir même vendus aux aristotéliciens dans l'espoir de survivre pour au final pervertir la foi.

Pour cela, je vais coucher mon savoir par écrit afin d'éviter sa perte et de permettre a d'éventuels futurs étudiant d'apprendre nos voix.



Dernière édition par Elvandar le Sam 17 Aoû - 2:19, édité 1 fois
avatar
Elvandar
Spadassin
Spadassin

Messages : 260
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Message par Elvandar le Sam 17 Aoû - 2:17

CHAPITRE I   LA NATURE, NOTRE MÈRE A TOUS

Beaucoup d'entre nous cherchent a savoir d’où viens le monde, qui les a créés. Nous autres, adeptes de ce que l'on nomme désormais "l'ancienne foi" croyons que la Nature est notre mère a tous. Ses enfants sont les arbres, les montagnes, les oiseaux, les animaux, les hommes.

Aujourd'hui, sous les qualificatifs "druidisme" ou "paganisme", on retrouve bien des religions, cependant, bien peux sont ceux qui savent qu'en réalité, tous adorent différentes facettes d'une même entité.

Car ce n'est pas sans raison que l'on regroupe toutes ces religions sous un même nom.

Lugh, Dana, Toutatis, Thor, Freya, tous sont des fils de Notre Mère, chacun personnifiant un de ses aspects, selon ce que le peuple qui les adore.

C'est pour cela que chaque cercle, chaque peuple semble si différent alors qu'en réalité, tous sont des enfants de Notre Mère.

C'est aussi pourquoi, je ne peu donner de réelles histoires concernant la création du monde et des hommes car chaque peuple aura sa version.

Au moins, je puis parler de Notre Mère.

Comme je l'ais déjà dit, La Nature est source de toute chose, du plus petit vers a la plus grande montagne, elle est notre mère, et nous somment ses enfants, tout comme les loups, les cerfs, les oiseaux et les poissons.

Chacun de ces enfants est digne de respect, même ceux qui ne semblent pas vivant au premier abord comme les plantes ou qui semblent de pas le mériter comme on pourrait le croire des vers pour ne citer qu'eux.

Sûrement, vous vous demanderez pourquoi ce respect. La raison est simple. Chaque créature a sa place en ce monde, toutes remplissent un rôle important pour le cycle de la vie. C'est dailleur pour mieux connaître ce rôle que j’encouragerai toute personne souhaitant suivre notre voie a étudier autant que possible les voies de la natures, tant sur le plan théologique que scientifique.

Comme je l'ais dit, les dieux et cultes sont différents d'un cercle et d'un peuple a l'autre. Cependant, des notions reviennent toujours, et, je vais de ce pas les développer.
avatar
Elvandar
Spadassin
Spadassin

Messages : 260
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Message par Elvandar le Sam 17 Aoû - 2:20

CHAPITRE II LES TROIS ÉLÉMENTS, L'ESPRIT ET L'HOMME


Notre Mère a a  sa dispositions trois éléments qu'elle utilise et a utilisé pour ses créations

- L'air est l'élément qui dissipe le brouillard, qui permet d'y voir plus clair. Il est associé a la connaissance, a la parole et a la transmission de la connaissance.

- L'eau est l'élément de la dualité, capable de paix, de calme, de guérison ou des pires furies. Elle est l'élément des guérisseurs.

- La terre est l'élément de la vie et du renouveau, accueillant la mort et générant la vie.

A ces trois éléments, on peu ajouter deux forces :

L'esprit, personnalisation de notre mère, l'élément faisant la synthèse des trois éléments pour donner la vie
Le feu, représentant le conflit, l'innovation, la lumière perçant et créant les ténèbres. Cet élément est généralement une image de l'Homme.

Nos lieux de culte sont l'image même de l'interaction de ces éléments : un cercle de quartes pierres, trois petites pour les trois éléments, une grande pour l'esprit et un feu au centre pour l'homme.


Le triskel
Le triskel est souvent considéré comme le symbole de notre religion. En voici une description:

Au nord se trouve l'air et le vent.
A l'ouest se trouve l'eau de la grande mer.
A l'est se trouve la terre du continent.
Au centre se trouve le Feu de l'Homme.


Dernière édition par Elvandar le Mar 17 Mai - 11:30, édité 1 fois
avatar
Elvandar
Spadassin
Spadassin

Messages : 260
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Message par Elvandar le Sam 17 Aoû - 2:23

CHAPITRE III LE CERCLE


La notion de cycle est centrale dans les interactions de pouvoir des éléments de Notre Mère.

Elle symbolise l'égalité et l'équilibre entre les différentes constituantes du cercle.

Le cercle des éléments
Le cercle des éléments est une représentation du monde symbolisant son équilibre.

L'air, l'eau et la terre combinés et en équilibre forment le monde selon le schéma suivant :

Air>eau>terre>air

L'air dissipe le brouillard, crée les vagues, porte la pluie, il a donc un fort pouvoir sur l'eau. A l'inverse, hormis les nuages de poussière, il n'a guère de prise sur la terre, il est donc faible face a la Terre.
L'eau est a la merci de l'air comme expliqué précédemment. Au contraire, elle érode la terre, la modèle a volonté, lui donnant un fort pouvoir sur cette dernière.
La terre elle est totalement insensible aux assauts du vent, mais très sensible a ceux de l'eau.

Les deux pouvoirs s'intègrent a ce cercle comme suit :

l'esprit de la Nature en position supérieure, dominant les trois éléments pour créer la vie et le feu mais sensible a ce dernier.
Le feu en position inférieure, fruit des trois éléments et de l'esprit de la Nature mais également en position d'apprivoiser les quatre autres.

le cycle de la vie et de la mort

Ce cycle représente l'équilibre au sein même des créations de Mère Nature.

Lors d'une naissance, une nouvelle vie vient au monde et doit créer la mort d'autres vies pour survire. Lors de la mort de cette entité, son corps servira a la vie d'autres, ce cycle est infini et durera tant que Notre Mère sera présente.

avatar
Elvandar
Spadassin
Spadassin

Messages : 260
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traités de l'Ancienne Foi des druides, Livre I: La Nature

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum