Spadassins De l'Ombre

Les fondements de l'église Cathare Rennaissante:Livre II:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fondements de l'église Cathare Rennaissante:Livre II:

Message par séléna le Jeu 17 Mar - 12:02

Livre II (les prophètes)

tome I : Elias
Chapitre I : Banylon


I. Les divinités sans vie

En ce temps là, les hommes étaient dispersés sur toute la terre, même celle au-delà des océans. Ils avaient tous des croyances différentes et adoraient plusieurs divinités sans vie. Ils étaient établis en tribus ou en clans. D’aucun ne se souvenait de Dieu et qu’il était leur créateur.

II. ELias

Or sur le delta du Nil, à l’aube des Empires et des nouvelles civilisations, naquit Elias fils d’humbles pêcheurs. Ses parents remarquèrent rapidement qu’il fut doté d’une grande bonté, d’une grande intelligence et d’un grand charisme.

III. La route vers l’est

La mère d’Elias fit un rêve ou Raphaëlle, porteuse de la conviction, lui apparut en ange et lui dit « Envoie ton fils s’instruire là où se construit une nouvelle civilisation. Qu’il parte vers le soleil levant muni d’une gourde et d’un bâton ».
Ainsi Elias partit en Mésopotamie à Banylon, une nouvelle capitale qui rejoignait deux fleuves, dont le fil était jonché de plaines verdoyantes et de vastes forêts. Le croissant formé par les deux fleuves était dit « abondant ».

IV. L’apprentissage

Il y avait là un peuple qui pratiquait une nouvelle écriture et Elias apprit l’écriture et plusieurs langues. Il lut quelques restes et morceaux de livre traduit d’un autre âge dont la signification lui échappait mais qui attirait toute son attention.

V. La réussite

Au fil du temps, Elias devient érudit. Il était riche et avait autant de mantels que de jours dans la semaine. Il avait plusieurs femmes et sa maison était spacieuse et faite de pierre. Une grande terrasse était ornée d’autant de colonnes sculptées qu’il y avait de divinités à louer.


Dernière édition par séléna le Jeu 17 Mar - 14:34, édité 2 fois
avatar
séléna
Spadassin
Spadassin

Messages : 2026
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Là où il faut qu'elle soit...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de l'église Cathare Rennaissante:Livre II:

Message par séléna le Jeu 17 Mar - 12:04

Chapitre II : Le renoncement

I. Le malheur

Mais le malheur s’abattit sur la maison d’Elias et sa maison s’effondra. Ses champs, son atelier et son bureau brûlèrent. Ses femmes s’enfuirent avec ses enfants. Ils devint gravement malade et fut chassé de la ville car il avait la peste. Il se cacha dans une grotte pour mourir de honte et dans la fièvre de sa maladie, il se mit à délirer.

II. La vision

Alors Elias vit un homme et une femme venir à lui. L’homme lui dit :
« Je suis Oane et voici Hunne, ma femme. En vérité, tu sortiras de ta grotte avant ce soir pour voir le soleil couchant; mais avant il te faut lire le livre de l’enseignement de Dieu. »
Et les enfants d’Oane avancèrent dans la lumière, portant chacun le livre qu’ils avaient écrit. Lorsqu’ils le donnèrent à Oane, les livres ne furent plus qu’un. Alors, Oane remit le livre à Elias et lui dit :
« Celui-ci est écrit dans ta langue. ». Elias ouvrit le livre et lu.
Lorsque Elias eut finit de lire il était transfiguré. A ce moment Dieu lui apparut et lui dit : « Dis moi, Elias, qu’as-tu appris de ta maladie ? »
Elias répondit : « Qu’elle vaut mieux que la mort et que la guérison de l’âme enlève toutes maladies et nettoie de toutes plaies.»

III. Le coucher de soleil

Elias était guérit et quand il sortit de sa grotte il vit le soleil couchant. Alors il s’assit et pensa
« Il n’ y a qu’un Dieu qui mérite mon amour, c’est le père céleste qui depuis l’aurore m’aime sans relâche. »

IV. Le renoncement

A partir de ce moment Elias se détacha de tout ce qui faisait le désir et l’avoir et quitta toutes tentations. Il renia les divinités et la ville qui les abritait pour n’adorer que Dieu.
Alors il fit son vœu de renoncement et dit au caillou qu’il prit à témoin :
« Toi qui est rude et qui traverse le temps sans que le gel ne te fende ou que le feu ne te brûle, tu seras le témoin de mon serment :
Je renonce aux sept pêchés pour ne pratiquer que la vertu.
Je renonce à tuer toute forme de vie humaine ou animale.
Je renonce à fabriquer ou à acquérir tout objet qui pourrait enlever la vie à un homme ou un animal.
Je renonce à me battre, à voler, à spéculer et à pratiquer l’esclavagisme.
Je renonce à mentir, à maudire ou à insulter mes semblables.
Je renonce aux désirs de la chair et à trouver femme.
Je renonce à m’enrichir et je partagerais ce que j’ai.
Je renonce aux titres et je serais simple gueux.
Je renonce à me suffire et je partagerais mon savoir avec les autres. »
Puis, il glissa le caillou en poche et reprit son chemin.


Dernière édition par séléna le Jeu 17 Mar - 12:07, édité 1 fois
avatar
séléna
Spadassin
Spadassin

Messages : 2026
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Là où il faut qu'elle soit...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de l'église Cathare Rennaissante:Livre II:

Message par séléna le Jeu 17 Mar - 12:07

Chapitre III : Jherousalem

I. L’autre vallée

Il remonta le fleuve et redescendit la colline pour arriver dans une nouvelle vallée qui côtoyait à l’ouest la mer du sud.

II. Le monastère

Là, Elias fit bâtir le premier monastère où la vie n’était que dévouement à Dieu. Il prêcha l’enseignement de la foi de Dieu et le renoncement qui guérissait les âmes pécheresses.
Son enseignement apportait le bonheur et le réconfort aux gens qui venaient l’écouter. Ainsi les hommes reconnurent dans l’enseignement d’Elias la foi originelle et ils pratiquèrent aussi le renoncement. Alors leur vie retrouvait un sens.
Les prières, arrivaient à Dieu porté par la foi des saints. Alors Dieu répondait, si bien que celui qui prie ne demande pas mais écoute.

III. La prophétie

Avant de mourir dans son monastère Elias dit : « Un nouvel âge commence pour l’homme, Celui des empires et des nouvelles civilisations. En mémoire de moi, je vous le demande, pratiquer et enseigner le renoncement afin de préserver la foi de Dieu.
Un autre viendra encore à vous pour confirmer ce que je vous ai dis et guidera vos âmes sur un chemin que dieu a gardé secret, celui du royaume de Dieu. »

IV. Les croyants

Bientôt, l’enseignement de la foi de Dieu avait réuni un peuple entier, convaincu de la véracité des révélations d’Elias. C’étaient les croyants. Ceux là, entreprirent de bâtir à nouveau un royaume, bien nommé « royaume du prophète », fondé sur le livre de foi révélé à Elias et sur la pratique du renoncement. La capitale de ce nouveau royaume avait pour nom Jherousalem.

V. Les empires

Mais sur ce temps, trois empires était nés, encerclant le jeune royaume et bientôt la vallée ou Elias avait bâtit son monastère fut le champs de bataille de trois puissantes armées. Les croyants furent fait prisonnier et devinrent des esclaves soumis aux trois empires.

VI. Les esclaves, prêcheur de Dieu

Comme les croyants pratiquaient la vertu et le renoncement, ils ne s’opposèrent pas à leurs nouveaux maîtres et gagnaient même leur sympathie. Si bien qu’il leur fut permis de continuer à pratiquer leur culte. C’est donc de la façon la plus modeste qu’il soit que les enseignements de la foi vrai de Dieu furent préservée au sein des grands empires qui faisaient la civilisation renaissante de l’homme.
avatar
séléna
Spadassin
Spadassin

Messages : 2026
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Là où il faut qu'elle soit...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de l'église Cathare Rennaissante:Livre II:

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum